Le champignon médicinal de l’immortalité

Le Reishi (Ganoderma lucidum) ou “champignon de l’éternelle jeunesse” est l’un des champignons médicinaux les plus connus. Il est utilisé depuis longtemps dans la médecine orientale traditionnelle, comme la médecine chinoise traditionnelle. En Asie, il est un “symbole de longévité et de bonheur”. Il est donc considéré comme “le roi des champignons médicinaux” et est souvent désigné par d’autres noms tels que “Ling Zhi”, “Chizhi” ou “Youngzhi”.

Notes essentiels sur le “Roi des champignons”

Il est considéré comme l’un des champignons médicinaux les mieux étudiés, puisqu’il existe actuellement plus de 5 000 publications sur ses applications, son histoire et ses molécules bioactives. Les bienfaits du Reishi sont dus à la présence de ces biomolécules actives ou de nutriments spécifiques contenus dans ce champignon médicinal. Les principaux sont des polysaccharides tels que les bêta-glucanes (notamment les β-(1,3)(1,6)-D-glucanes) et les terpènes (notamment les triterpènes), que nous étudions depuis plus de 20 ans dans notre département R&D. Dans certaines parties du monde, le Reishi était et est toujours considéré comme ayant des propriétés sur l’équilibre physique et mental/émotionnel du corps. Ce champignon médicinal contient des centaines de composés bioactifs ou molécules bioactives qui sont étudiés pour leur rôle pertinent dans :

• Anti-âge ou Pro-âge (1) :  l’oxydation et la production de radicaux libres qui se produisent avec le passage du temps, le stress, la pollution et les régimes alimentaires inadéquats.

• La santé mentale-émotionnelle : notamment l’humeur, la gestion du stress, la fatigue et la qualité du sommeil (2,3,4), qui sont des éléments clés du bien-être.

• Le système endocrinien-métabolique : concernant la régulation hormonale et les cellules du foie (5).

Immunologie : études sur la fonction des cellules immunitaires et leur impact sur les défenses (système immunitaire) (6,7).

Soutien intégratif : études sur son activité en combinaison avec les traitements conventionnels et son effet sur la qualité de vie (9,10,11).

En outre, au cours des 10 dernières années, le portail d’articles scientifiques Pubmed a publié plus de 1000 articles sur le Reishi, ce qui reflète l’intérêt croissant pour les applications médicales des champignons en général, et du Ganoderma en particulier.

Propriétés, applications et utilisations du Reishi

Le grand intérêt pour le Reishi et ses bienfaits sont bien documentés, comme c’est le cas pour d’autres champignons tels que le Shiitake, le Cordyceps, la Crinière de Lion et d’autres. Les premières mentions remontent au deuxième millénaire avant Jésus-Christ. Lors de la recherche de “l’élixir de vie” par l’empereur Quin Shi Huang Di (connu pour la construction de la Grande Muraille), le Reishi lui a été offert en cadeau. Après cet épisode, tous les spécimens de ce champignon ont été réservés exclusivement à l’empereur chinois.Aujourd’hui encore, le Reishi est considéré comme la “substance naturelle la plus précieuse de la médecine traditionnelle chinoise”. Ses applications étaient déjà documentées dans l’ouvrage sur la médecine chinoise du XVIe siècle, rédigé par le savant universel Li Shih-Chen. Le champignon est devenu le centre d’intérêt de la science moderne dans les années 1950, des recherches plus approfondies étant menées principalement en Chine et au Japon.Traditionnellement, les infusions étaient faites à partir de Reishi séché. Aujourd’hui, son infusion est toujours considérée comme une façon traditionnelle de consommer le Reishi, bien qu’elle ne soit pas la seule. Pour une meilleure utilisation de ses biomolécules actives, on utilise un extrait concentré de Reishi, comme le Mico-Rei bio, développé comme un nutraceutique de haute qualité.On peut également le trouver dans les formules pour enfants sous forme d’extrait liquide (Dr. Immune Five et Dr. GB). Sans aucun doute, ce type d’extraits super concentrés sont les formes à partir desquelles la plupart des études ont été réalisées sur ses effets sur la santé. La poudre de Reishi est également un complément alimentaire anti-âge et équilibrant sur le plan émotionnel (Bio-Ganoderma) et un superaliment populaire, utilisé pour préparer des smoothies et des centaines de recettes saines . 

Produits contenant du Reishi

Traitement

Mico Mix

65,90
+
Rupture de stock

Traitement

Mico Corio

Traitement

Mico Five

65,90
Promo !
Nouveau
+
Rupture de stock

Traitement

Mico Vir+

59,3165,90
Voir plus

Principaux nutriments

Plus de 400 biomolécules actives sont présentes dans ce champignon médicinal, incluant :

Des terpènes (en particulier des triterpènes, la teneur en triterpènes pouvant être utilisée comme mesure de la qualité de différents échantillons de G.lucidum). Les composés clés sont mis en évidence ici :

Acides ganodériques A, C1, C2, C6, D, F, G, X, Y2

Acides ganolucidiques A, B, C, E2, L, N, P

Lucidumol A-D

Lucidone A, E

Ganomycines B, I, J

Ganoleuconine M, O

Ganodérioles

stérolS :

17 acides aminés :

dont plusieurs sont essentiels

VITAMINES :

notamment les vitamines B

Diverses formes de vitamine D (D2, D3 et D4)

Minéraux :

Magnésium

Zinc

Fer

Sélénium

Calcium

Phosphore

Potassium

Cuivre

Habitat et répartition

Cette espèce impressionne par sa forme et sa couleur extraordinaires qui rappellent les coraux marins, mais elle appartient bel et bien au règne des champignons. Naturellement, le Reishi pousse en anneaux qui s’épaississent vers l’intérieur. Dans des conditions optimales, il forme des extensions en forme de tige qui, avec leurs extrémités arrondies, ressemblent à des cornes. Ces spécimens étaient particulièrement prisés dans la Chine ancienne. On sait aujourd’hui que cette forme particulière est liée à sa teneur en terpènes.La couleur du reishi varie du rouge profond au blanc en passant par le jaune. Sa fructification a une consistance boisée qui gagne en dureté avec le temps.

Notes mycologiques

On peut trouver le Ganoderma lucidum à la base des troncs d’arbres morts ou dans les fissures de l’écorce. C’est un champignon saprophyte qui se nourrit des restes organiques d’autres espèces. Il est souvent confondu avec d’autres espèces similaires appartenant à la même famille, par exemple le champignon Ganoderma applanatum. Le Reishi n’est pas un champignon qui peut être cuisiné comme le Shiitake ou le Boletus. En raison de sa dureté et de son goût amer, il est généralement préparé en infusion ou consommé comme un superaliment, sous forme de poudre avec d’autres aliments tels que le yaourt, les bouillons, les soupes, etc.

Culture du reishi

Le reishi pousse à l’état sauvage dans les forêts de feuillus, notamment les forêts de chênes et de hêtres, mais on le trouve également dans les forêts de conifères. Non seulement la forme et la couleur du Reishi lui-même peuvent varier considérablement, mais il existe également de nombreux autres champignons arboricoles du même genre qui peuvent facilement être confondus avec ce célèbre champignon médicinal. Aujourd’hui, on le trouve à l’état naturel en Asie du Sud-Est, en Europe et en Amérique du Nord. Cependant, la plupart du temps, il est produit par culture, car la demande pour ce superaliment est en hausse dans le monde entier. Le reishi peut également être produit à partir de rondins ou dans des sacs de sciure. En fait, la culture de rondins est l’une des méthodes les plus traditionnelles d’obtention du Reishi. Cependant, l’intérêt scientifique pour les composés bioactifs de ce champignon et la demande croissante de produits Reishi ont conduit au développement de nouveaux systèmes de production et à leur optimisation.

Culture en bioréacteurs 

Pour une qualité, une pureté et une performance maximales dans nos systèmes de production.

L'une des lignes de recherche les plus importantes d'Hifas da Terra se concentre sur l'amélioration continue de la culture de différentes espèces de champignons en bioréacteurs (dont le Reishi, la Crinière de Lion, le Shiitake et le Maitake) en utilisant des substrats bio certifiés, ainsi que sur la standardisation de la qualité des ingrédients de base utilisés pour garantir l'excellence des produits finaux développés à partir de chaque champignon médicinal.

Système de Qualité Hifas

Grâce à notre propre norme de qualité, le HQS, nous identifions les biomolécules et les principes actifs à action thérapeutique, nous sélectionnons les souches fongiques qui les contiennent, nous utilisons nos systèmes analytiques spécifiques et nous appliquons des protocoles d'analyse à de nombreuses étapes de la production pour garantir l'excellence et la standardisation de tous nos produits finaux. Grâce à ce système rigoureux, nous proposons des produits naturels, des compléments et des nutraceutiques avec la garantie du système de qualité Hifas (HQS - Hifas Quality System), ce qui nous distingue des autres produits en termes de qualité, de sécurité et d'efficacité

En savoir plus

R&D et études sur le Reishi

  • Hifas da Terra travaille actuellement au développement de nouveaux ingrédients à base de Reishi dans le cadre du projet Nutrigen 4.0, qui vise à atteindre une production automatisée et continue grâce à la culture dans des bioréacteurs de pointe.
  • Dans le cadre du projet FungiTechOnco, les avantages des souches de Reishi (Ganoderma lucidum) cultivées par Hifas da Terra sont démontrés.
En savoir plus

Anecdotes sur le Reishi

  • Le nom scientifique du Reishi, Ganoderma lucidum, vient du grec et fait référence à sa belle brillance naturelle. Gano signifie brillant, derma signifie peau et lucidum signifie scintillant.
  • En Orient, les organes de fructification du Reishi sont devenus des talismans populaires.
  • Il existe deux souches de Reishi cultivées commercialement : Ganoderma lucidum et Ganoderma lingzhi. Les différences entre les deux souches font actuellement l’objet de recherches scientifiques.
  • Dans la classification du vivant Ganoderma lucidum appartient au règne des Fungi. C’est un représentant de la division des basidiomycètes qui comprend plus de 20 000 espèces. A l’intérieur de cette division, le Reishi se classe parmi les Ganodermataceae où l’on peut trouver les espèces du genre Ganoderma.
Références
  1. Wang J, Cao B, Zhao H, Feng J. Emerging Roles of Ganoderma Lucidum in Anti-Aging. Aging Dis. 2017;8(6):691-707. Published 2017 Dec 1. doi:10.14336/AD.2017.0410.
  2. Collado Mateo D, Pazzi F, Domínguez Muñoz FJ, Martín Martínez JP, Olivares PR, Gusi N, Adsuar JC. GANODERMA LUCIDUM IMPROVES PHYSICAL FITNESS IN WOMEN WITH FIBROMYALGIA. Nutr Hosp. 2015 Nov 1;32(5):2126-35.
  3. Qiu, Y., Mao, ZJ., Ruan, YP. et al. Exploration of the anti-insomnia mechanism of Ganoderma by central-peripheral multi-level interaction network analysis. BMC Microbiol 21, 296 (2021).
  4. Feng X, Wang Y. Anti-inflammatory, anti-nociceptive and sedative-hypnotic activities of lucidone D extracted from Ganoderma lucidum. Cell Mol Biol (Noisy-le-grand). 2019 Apr 30;65(4):37-42. 
  5. Qiu Z, Zhong D, Yang B. Preventive and Therapeutic Effect of Ganoderma (Lingzhi) on Liver Injury. Adv Exp Med Biol. 2019;1182:217-242.
  6. Ahmad MF, Ahmad FA, Khan MI, Alsayegh AA, Wahab S, Alam MI, Ahmed F. Ganoderma lucidum: A potential source to surmount viral infections through β-glucans immunomodulatory and triterpenoids antiviral properties. Int J Biol Macromol. 2021 Sep 30;187:769-779.
  7. Zhao, R., Chen, Q. & He, Ym. The effect of Ganoderma lucidum extract on immunological function and identify its anti-tumor immunostimulatory activity based on the biological network. Sci Rep 8, 12680 (2018).
  8. Jeitler M, Michalsen A, Frings D, et al. Significance of Medicinal Mushrooms in Integrative Oncology: A Narrative Review. Front Pharmacol. 2020;11:580656. Published 2020 Nov 11. 
  9. Sohretoglu D, Huang S. Ganoderma lucidum Polysaccharides as An Anti-cancer Agent. Anticancer Agents Med Chem. 2018;18(5):667-674.
  10. Ahmad MF. Ganoderma lucidum: A rational pharmacological approach to surmount cancer. J Ethnopharmacol. 2020 Oct 5;260:113047. 
  11. Khara Lucius.Alternative and Complementary Therapies.Jun 2020.119-126.

Autres références

  1. Gao Y, Zhou S, Jiang W, Huang M, Dai X. Effects of ganopoly (a Ganoderma lucidum polysaccharide extract) on the immune functions in advanced-stage cancer patients. Immunol Invest. 2003 Aug;32(3):201-15.
  2. Li EK, Tam LS, Wong CK, Li WC, Lam CWK, Wachtel-Galor S, Benzie IFF, Bao YX, Leung PC, Tomlinson B. Safety and Efficacy of Ganoderma lucidum (Lingzhi) and San Miao San Supplementation in Patients With Rheumatoid Arthritis: A Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled Pilot Trial. Arthritis & Rheumatism (Arthritis Care & Research) Vol. 57, No. 7, October 15, 2007, pp 1143–1150.
  3. Wang J1, Yuan Y2, Yue T2. Immunostimulatory activities of β-d-glucan from Ganoderma Lucidum. Carbohydr Polym. 2014 Feb 15;102:47-54.
  4. Chang YH, Yang JS, Yang JL, Wu CL, Chang SJ, Lu KW, Lin JJ, Hsia TC, Lin YT, Ho CC, Wood WG, Chung JG. Ganoderma lucidum extracts inhibited leukemia WEHI-3 cells in BALB/c mice and promoted an immune response in vivo. Biosci Biotechnol Biochem. 2009 Dec;73(12):2589-94.
  5. Gao Y, Tang W, Dai X, Gao H, Chen G, Ye J, Chan E, Koh HL, Li X, Zhou S. Effects of water-soluble Ganoderma lucidum polysaccharides on the immune functions of patients with advanced lung cancer. J Med Food. 2005 Summer;8(2):159-68.
  6. Li YQ1, Wang SF. Anti-hepatitis B activities of ganoderic acid from Ganoderma lucidum. Biotechnol Lett. 2006 Jun;28(11):837-41. Epub 2006 May 31.
  7. El-Mekkawy, S., Mesellhy, M.R., Nakamura, N., Tesuka, Y., Hattori, M., Kakiuchi, N., Shimotohno, K., Kawahata, T., and Otake, T., Anti-HIV and anti-HIV-protease substances from Ganoderma lucidum, Phytochemistry, 49, 1651–1657, 1998.
  8. Gao Y, Chen G, Dai X, Ye J, Zhou S. A Phase I/II Study of Ling Zhi Mushroom Ganoderma lucidum (W.Curt.:Fr.) Lloyd (Aphyllophoromycetideae) Extract in Patients with Coronary Heart Disease. Int J of Med Mushrooms Volume 6, 2004 Issue 4.
  9. Prof. Dr. Dr. Jan Lelley: No fungi no future: Wie Pilze die Welt retten können (Deutsch) Taschenbuch – Springer; Auflage: 1. Aufl. 2018 (20. März 2018)
  10. Su, C.Y., Shiao, M.S., and Wang, C.T., Predominant inhibition of ganodermic acid S on the thromboxane A2-dependent pathway in human platelets response to collagen, Biochim. Biophys. Acta, 1437, 223–234, 1999.
  11. Chu TT, Benzie IF, Lam CW, Fok BS, Lee KK, Tomlinson B. Study of potential cardioprotective effects of Ganoderma lucidum (Lingzhi): results of a controlled human intervention trial. Br J Nutr. 2012 Apr;107(7):1017-27.
  12. Anjum F, Razvi N, Yasin H, Ahmad A, Sherwani MK, Khan NR, Arshad S. Causes of migraine in Karachiites and its treatment from mushrooms. Int J Pharm 2012; 2(4): 706-711.
  13. Cui XY, Cui SY, Zhang J, Wang ZJ, Yu B, Sheng ZF, Zhang XQ, Zhang YH. Extract of Ganoderma lucidum prolongs sleep time in rats. J Ethnopharmacol. 2012 Feb 15;139(3):796-800.
  14. Matsuzaki H et al., (2013) Antidepressant-like effects of a water-soluble extract from the culture medium of Ganoderma lucidum mycelia in rats. BMC Complementary and Alternative Medicine  13, 370.
  15. Nguyen VT et al., (2015) Cytotoxic and anti-angiogenic effects of lanostane triterpenoids from Ganoderma lucidum. Phytochemistry Letters 12, 69-74.
  16. Liu YW et al., (2009) Evaluation of antiproliferative activities and action mechanisms of extracts from two species of Ganoderma on tumor cell lines. Journal of Agricultural and Food Chemistry 57, 3087-3093.
  17. Raj PV et al., (2015) Anti-proliferative effect of Ganoderma lucidum polysaccharide and triterpenoid fractions against cancer cells. Manipal Journal of Pharmaceutical Sciences 1, 32.
  18. Akihisa T et al. (2007) Anti-inflammatory and anti-tumor-promoting effects of triterpene acids and sterols from the fungus Ganoderma lucidum. Chemistry & Biodiversity 4, 224-231.
  19. Kao CHJ et al., (2013) Anti-cancer activities of Ganoderma lucidum: active ingredients and pathways. Functional Foods in Health and Disease 3, 48-65.
  20. Müller  CI et al., (2006) Ganoderma lucidum causes apoptosis in leukemia, lymphoma and multiple myeloma cells. Leukemia Research 30, 841-848.
  21. Hsieh TC et al., (2013) Regulation of cell cycle transition and induction of apoptosis in HL-60 leukemia cells by the combination of Coriolus versicolor and Ganoderma lucidum. International Journal of Molecular Medicine 32, 251-257.
  22. Weng CJ et al.,  (2010) The in vitro and in vivo experimental evidences disclose the chemopreventive effects of Ganoderma lucidum on cancer invasion and metastasis. Clinical and Experimental Metastasis 27, 361-369.