Le champignon médicinal présentant la plus grande variété de polysaccharides

Le chaga (Inonotus obliquus) est une espèce mycologique ayant une longue tradition d’utilisation dans la médecine sibérienne, où il était utilisé pour traiter les problèmes intestinaux, hépatiques et cardiaques. Depuis les années 1960, des études ont été menées sur son effet sur les processus oncologiques et les maladies cardiovasculaires et chroniques.  

P. obliquus, connu sous le nom de “Chaga” ou “Tsyr“, est un champignon médicinal qui pousse naturellement dans les forêts les plus septentrionales du continent européen. En raison de sa couleur noire et des propriétés immunomodulatrices et antioxydantes des polysaccharides qu’il contient, il est connu comme la “perle noire” ou le “diamant de la forêt”.  

L’essentiel à savoir sur le Chaga

Le champignon médicinal chaga se distingue par la quantité et la variété de ses polysaccharides, des substances immunomodulatrices intéressantes pour le système immunitaire. Il contient également de l‘acide bétulinique, qui a été étudié dans différents domaines :

  • Santé cardiovasculaire : soutient le cœur grâce à sa teneur en acide bétulinique.
  • Immunologie : l’effet du chaga sur les cellules immunitaires et le système immunitaire dans son ensemble a donné des résultats positifs.

La documentation montre que le chaga est utilisé depuis des siècles dans la médecine traditionnelle du nord de l’Europe, où, comme la queue de dinde, il était recommandé de le consommer sous forme d’infusions faites de poudre concentrée bouillie dans de l’eau (zavarka), dans ce cas pour “traiter les affections intestinales et les problèmes de foie et de cœur”. 

Dans les années 1960, des scientifiques finlandais, américains et russes ont mené diverses recherches et étudié l’action des extraits de chaga dans les processus oncologiques et les maladies cardiovasculaires et chroniques.

Propriétés, applications et utilisations du Chaga

En Occident, suite à ces études et à la publication en 1968 de l’ouvrage Cancer Pavilion, du prix Nobel russe Alexandre Soljenitsyne, il est devenu un champignon très populaire. Des études antérieures et des références historiques dans cet ouvrage l’ont fait connaître comme la “perle noire” ou le “diamant des bois“, entre autres termes.

Des preuves scientifiques empiriques ont maintenant établi que le chaga contient une quantité importante de polysaccharides, d’inotodiol, de bétuline et d’acide bétulinique.

La culture contrôlée est la méthode de production privilégiée afin que ces substances actives puissent être extraites et utilisées pour diverses applications cliniques.

Un extrait est la forme la plus concentrée dans laquelle se trouvent les biomolécules actifs du Chaga. Il peut être standardisé sous forme de poudre (Mico-Five), mais on le trouve également sous forme liquide dans les préparations pour enfants telles que le Dr. Immune Five

Les extraits sont mieux produits en utilisant des technologies durables, qui ne dénaturent pas les composés naturellement présents dans le chaga. Le résultat de ce processus est une concentration plus élevée de ses substances d’intérêt thérapeutique et, par conséquent, une meilleure utilisation de celles-ci. En outre, la standardisation des extraits garantit une quantité et une qualité constantes de polysaccharides, de terpènes, de zinc, etc. dans chaque lot produit.

Produits contenant du Chaga

Traitement

Mico Five

65,90
+
Rupture de stock
25,90
Voir plus

Principaux nutriments

VITAMINES:

Groupe B

MINÉRAUX :

Calcium

Potassium

Manganèse

Fer

Cuivre

Zinc

TERPÈNES:

acide bétulinique

Habitat et distribution

En Europe du Nord et de l’Est, notamment en Sibérie, on trouve d’immenses peuplements de bouleaux, le substrat le plus courant pour le Chaga. Il n’est donc pas surprenant de trouver du Chaga sauvage poussant dans les forêts de ces latitudes.

Notes mycologiques

Le chaga est un champignon qui se développe en symbiose sur son hôte, un bouleau affaibli, pendant une longue période. Ce champignon médicinal peut prendre de 20 à 30 ans pour former un tubercule noir, qui peut atteindre la taille de la tête d’un enfant.

Il est intéressant de noter que cette structure ne ressemble pas à la fructification d’un champignon commun et que le sclérote se trouve à l’intérieur du bouleau colonisé.

Les deux parties ont une couleur brune caractéristique due à leur forte production de mélanine, le même pigment qui fait bronzer notre peau au soleil.

La culture du Chaga

La culture du Chaga n’est pas aussi simple que celle d’autres espèces comme la crinière de lion. Actuellement, la récolte sauvage dans les forêts scandinaves et sibériennes est la principale source de ce champignon. Cependant, des techniques de production de mycélium ont été développées avec succès dans des bioréacteurs.

Nos recherches en R&D sur I. obliquus nous ont permis de corroborer ses avantages thérapeutiques, en particulier dans les formulations où les composés ayant des qualités immunomodulatrices sont les plus importants comme (Mico-Five), ou la formule pédiatrique Dr. Immune Five. En outre, le Chaga est considéré comme une “source pertinente de polyphénols”.

Compte tenu de ces actions et des résultats observés dans le cadre de l’utilisation historique et de la recherche moderne, le Chaga a récemment été ajouté à la Hifas Mycological Bank (HMB) (la banque de souches fongiques de HdT), après la sélection des hyphes les plus appropriés et l’optimisation de sa production et de son extraction.

Culture en bioréacteurs 

Pour une qualité, une pureté et une performance maximales dans nos systèmes de production.

L'une des lignes de recherche les plus importantes d'Hifas da Terra se concentre sur l'amélioration continue de la culture de différentes espèces de champignons en bioréacteurs (dont le Reishi, la Crinière de Lion, le Shiitake et le Maitake) en utilisant des substrats bio certifiés, ainsi que sur la standardisation de la qualité des ingrédients de base utilisés pour garantir l'excellence des produits finaux développés à partir de chaque champignon médicinal.

Système de Qualité Hifas

Grâce à notre propre norme de qualité, le HQS, nous identifions les biomolécules et les principes actifs à action thérapeutique, nous sélectionnons les souches fongiques qui les contiennent, nous utilisons nos systèmes analytiques spécifiques et nous appliquons des protocoles d'analyse à de nombreuses étapes de la production pour garantir l'excellence et la standardisation de tous nos produits finaux. Grâce à ce système rigoureux, nous proposons des produits naturels, des compléments et des nutraceutiques avec la garantie du système de qualité Hifas (HQS - Hifas Quality System), ce qui nous distingue des autres produits en termes de qualité, de sécurité et d'efficacité

En savoir plus

R&D et études sur le Chaga

  • Hifas da Terra a mené une étude d’observation à l’Institut Poal de Rhumatologie à Barcelone sur des patients diagnostiqués avec une arthrose du genou. Après trois mois de supplémentation avec des extraits de champignons médicinaux (Mico-Five) – le groupe d’étude a signalé des améliorations généralisées dans le soulagement de la douleur et de la raideur et une amélioration des niveaux d’énergie.
EN SAVOIR PLUS

Anecdotes sur le Chaga

  • C’est l’un des champignons médicinaux les plus populaires actuellement.
  • En 1955, il a été reconnu par le Conseil russe de la recherche médicale pour le traitement des tumeurs, en particulier les tumeurs gastriques et pulmonaires.

  • Le lauréat du prix Nobel Alexandr Soljenitsyne a écrit en 1968 et 1971 sur le Chaga et ses usages médicinaux, sur la base de ses expériences en Sibérie.

Références
  1. Balandaykin ME, Zmitrovich IV: Review on Chaga medicinal mushroom, Inonotus obliquus (higher Basidiomycetes): Realm of medicinal applications and approaches on estimating its resource potential. Int J Med Mushrooms, 2015; 17(2): 95–104.
  2. Burmasova MA, Utabaeva AA, Sysoeva EV, Sysoeva MA: Melanins of Inonotus obliquus: Bifidogenic and antioxidant properties. Biomolecules, 2019;9(6):248.
  3. Досычев ЕА, Быстрова ВН: Лечение псориаза препаратами гриба “Чага”. Вестник Дерматологии и Венерологии, 1973; 5: 79–83.
  4. Duru KC, Kovaleva EG, Danilova IG, van der Bijl P: The pharmacological potential and possible molecular mechanisms of action of Inonotus obliquus from preclinical studies. Phytother Res, 2019;33(8): 1966–1980.
  5. Fan LP, Ding SD, Ai LZ, Deng KQ: Antitumor and immunomodulatory activity of water-soluble polysaccharide from Inonotus obliquus. Carbohydr Polym, 2012;90(2): 870–874.
  6. Geng Y, Lu ZM, Huang W, Xu YH, Shi JS, Xu ZH: Bioassay-guided isolation of DDP-4 inhibitory fractions from extracts of submerged cultured of Inonotus obliquus. Molecules, 2013;18(1): 1150–1161.
  7. Géry A, Dubreule C, André V, Rioult JP, Bouchart V, Heutte N, Eldin de Pécoulas P, Krivomaz T, Garon D: Chaga (Inonotus obliquus), a future potential medicinal fungus in oncology? A chemical study and a comparison of the cytotoxicity against human lung adenocarcinoma cells (A549) and human bronchial epithelial cells (BEAS-2B). Integr Cancer Ther, 2018;17(3): 832–843.
  8. Han ZH, Zhang JC, Liu JN, Dai XD, Kong XH, MA QF, Zhang PQ: Artificial cultivation of Inonotus obliquus. Acta Edulis Fungi, 2010;17(2): 36–42. [in Chinese]
  9. Javed S, Mitchell K, Sidsworth D, Sellers SL, Reutens-Hernandez J, Massicotte HB, Egger KN, Lee CH, Payne GW: Inonotus obliquus attenuates histamine-induced microvascular inflammation. PLoS ONE, 2019;14(8): e0220776.
  10. Liu P, Xue J, Tong SS, Dong WX, Wu PP: Structure characterization and hypoglycaemic activities of two polysaccharides from Inonotus obliquus. Molecules, 2018;23(8): pii: E1948.
  11. Liu ZD, Yu DS, Li L, Liu XX, Zhang HN, Sun WB, Lin CC, Chen JF, Chen Z, Wang WH, Jia W: Three-phase partitioning for the extraction and purification of polysaccharides from the immunomodulatory medicinal mushroom Inonotus obliquus. Molecules, 2019;24(3): pii: E403.
  12. Nomura M, Takahashi T, Uesugi A, Tanaka R, Kobayashi S: Inotodiol, a lanostane triterpenoid, from Inonotus obliquus inhibits cell proliferation through caspase-3-dependent apoptosis. Anticancer Res, 2008;28(5A): 2691–2696.
  13. Sagayama K, Tanaka N, Fukumoto T, Kashiwada Y: Lanostane-type triterpenes from the sclerotium of Inonotus obliquus (Chaga mushrooms) as proproliferative agents on human follicle dermal papilla cells. J Nat Med, 2019;73(3): 597–601.
  14. Staniszewska J, Szymański M, Ignatowicz E: Antitumor and immunomodulatory activity of Inonotus obliquus. Herba Pol, 2017;63(2): 48–58.
  15. Sun Y, Yin T, Chen XH, Zhang G, Curtis RB, Lu ZH, Jiang JH: In vitro antitumor activity and structure characterization of ethanol extracts from wild and cultivated Chaga medicinal mushroom, Inonotus obliquus (Pers.:Fr.) Pilát (Aphyllophoromycetideae). Int J Med Mushrooms, 2011;13(2): 121–130.
  16. Xue J, Tong SS, Wang ZR, Liu P: Chemical characterization and hypoglycaemic activities in vitro of two polysaccharides from Inonotus obliquus by submerged culture. Molecules, 2018;23(12): pii: E3261.
  17. Yong TQ, Chen SD, Liang DL, Zuo D, Diao X, Deng CL, Wu YN, Hu HP, Xie YZ, Chen DL: Actions of Inonotus obliquus against hyperuricemia through XOD and bioactives screened by molecular modelling. Int J Mol Sci, 2018;19(10): pii: E3222.
  18. Zhang LX, Fan C, Liu SC, Zang ZF, Jiao LL, Zhang LP: Chemical composition and antitumor activity of polysaccharide from Inonotus obliquus. J Med Plant Res, 2011;5(7): 1251–1260.
  19. Zheng WF, Liu T, Xiang XY, Gu Q: Sterol composition in field-grown and cultured mycelia of Inonotus obliquus. Acta Pharmacol Sin, 2007;42(7): 750–756.
  20. Zheng WF, Zhao YX, Zhang MM, Yin ZJ, Chen CF, Wei ZW: Phenolic compounds from Inonotus obliquus and their immune-stimulating effects. Mycosystema, 2008;27(4): 574-581.
  21. Isokauppila T: Healing Mushrooms : A Practical and Culinary Guide to Using Mushrooms for Whole Body Health. New York : Avery, 2017. 215 p. ISBN 978-0-7352-1602-0
  22. Lelley J: Die Heilkraft der Pilze : Gesund durch Mykotherapie. Düsseldorf : München : ECON Verlag GmbH, 1997. 236 p. ISBN 3-430-15953-9
  23. Powell M: Medicinal Mushrooms : A Clinical Guide. 2nd updated and expanded ed. Mycology Press, 2014. 152 p. ISBN 978-0-9566898-2-5
  24. Rogers R: The Fungal Pharmacy : The Complete Guide to Medicinal Mushrooms & Lichens of North America. Berkeley, CA : North Atlantic Books, 2011. 591 p. ISBN 978-1-55643-953-7