Les Bêta Glucanes : des Régulateurs Immunitaires des champignons Médicinaux

Les champignons médicinaux sont composés d’innombrables molécules aux qualités thérapeutiques avérées, comme les polysaccharides, les fibres alimentaires, les terpènes… Dans le groupe des polysaccharides, nous retrouvons les bêta-glucanes (β-glucanes), des composés bioactifs dont l’activité sur le système immunitaire a été démontrée. Ces composés régulent notre réponse immunitaire et interviennent également dans le fonctionnement du système cardiovasculaire et dans le processus oncologique.

Selon les preuves scientifiques publiées, les bêta-glucanes sont capables de stimuler efficacement nos défenses contre les infections bactériennes, les virus, les parasites, etc. Ils agissent également comme des modificateurs de la réponse biologique en modulant la réponse immunitaire de l’hôte, ce qui a des implications pour la protection contre diverses maladies.

Publié le : 06/2021
Mise à jour: 09/02/2024

Qu’est-ce que les bêta-glucanes?

D’un point de vue biochimique, les bêta-glucanes sont constitués de longues chaînes d’unités de glucose que l’on trouve dans de nombreuses substances et sont considérés comme des fibres alimentaires solubles. Bien que la plupart des produits à base d’avoine aient été associés aux bêta-glucanes, ceux-ci ne sont pas exclusifs à l’avoine, mais peuvent être trouvés dans d’autres céréales, des algues et des champignons. Plus précisément, les bêta-glucanes d’origine fongique ont un potentiel bioactif et leurs propres aspects structurels avec des ramifications complexes qui donnent lieu à des formations en triple hélice, ce qui est lié à leur activité antitumorale.

OU TROUVER DES BÊTA-GLUCANES NATURELLEMENT ?

Ls bêta-glucanes sont présents dans une variété d’aliments naturels. Outre les champignons basidiomycètes comme le Champignon du soleil, la Crinière de lion, le Cordyceps, le Coriolus versicolor, le Reishi, le Shiitake, le Maitake, le Coprinus, le Polyporus, on les trouve également dans certaines céréales telles que l’orge, l’avoine, le seigle, le maïs et le riz. De plus, les algues marines sont une autre source importante de bêta-glucanes. Ces différentes options offrent une diversité d’aliments permettant d’incorporer les bienfaits des bêta-glucanes dans une alimentation équilibrée.

Bêta-glucanes et champignons : un cas particulier

Les bêta-glucanes des champignons et de certaines céréales ont des qualités chimiques particulières. Ils ont des liaisons β-(1,3) dans leur chaîne principale et ont des points de ramification β-(1,6). Différentes études ont déterminé que cette structure ramifiée est intéressante pour leur action sur le système immunitaire.

Les analyses des espèces cultivées dans Hifas da Terra montrent une teneur en bêta-glucanes proche de 50%.

D’autres aspects structurels pertinents en relation avec l’activité des bêta-glucanes sont :

  • la solubilité : plus la solubilité est élevée, plus l’activité est élevée.
  • la taille moléculaire : plus le poids moléculaire est élevé, plus l’activité peut être observée.
  • points de branchement : points de branchement de type β-(1,6).
  • forme ramifiée : la structure tertiaire hélicoïdale des glucanes fongiques est importante pour l’activité immunostimulante qu’ils exercent. En revanche, les bêta-glucanes des algues ont une structure linéaire.

Comment les bêta-glucanes sont-ils activés ?

Comme nous l’avons vu, les bêta-glucanes font partie des aliments que nous consommons tous les jours, bien qu’ils puissent également être consommés sous forme de compléments alimentaires, où la concentration de ces substances actives est plus élevée. Dans tous les cas, l’administration se fait le plus souvent par voie orale, ce qui nous conduit à la question suivante : quelles sont les différentes fonctions des bêta-glucanes ? 

LES BÊTA-GLUCANES : DES Modificateurs de la réponse biologique

Le mécanisme d’action des bêta-glucanes dans la modulation de la réponse biologique implique leur interaction avec des récepteurs spécifiques présents sur les cellules immunitaires, en particulier les macrophages. Lorsque les bêta-glucanes sont ingérés, ils sont reconnus par des récepteurs tels que la dectine-1 à la surface des macrophages.

Une fois reconnus, les bêta-glucanes activent ces récepteurs, déclenchant une série de voies de signalisation intracellulaires. Cette activation entraîne la production et la libération de diverses molécules immunomodulatrices, notamment des cytokines et des chimiokines. Ces molécules jouent un rôle crucial dans la régulation de l’inflammation, l’amélioration de la réponse immunitaire et la promotion de la réparation et de la régénération des tissus.

En outre, les bêta-glucanes peuvent également influencer indirectement la fonction immunitaire en favorisant la croissance et l’activité des bactéries intestinales bénéfiques. Cette interaction avec le microbiote intestinal peut encore améliorer la fonction immunitaire et la santé en général.

LES DIFFÉRENTES FONCTIONS DES BÊTA-GLUCANES

DES ALLIÉS DU MICROBIOTE intestinal

Le bêta-glucane peut avoir plusieurs effets positifs sur le microbiome intestinal, tous les micro-organismes qui vivent dans vos intestins. Certains des effets possibles des bêta-glucanes sur le microbiome comprennent :

Prébiotiques : certains bêta-glucanes fonctionnent comme des prébiotiques.
En d’autres termes, il agit comme un aliment pour les bactéries bénéfiques présentes dans vos intestins.

Régulation de la diversité bactérienne : les bêta-glucanes peuvent influencer la diversité des espèces bactériennes du microbiote intestinal. Une diversité bactérienne accrue est généralement associée à une meilleure santé intestinale et à un risque moindre de certaines maladies.

• Renforcement de la barrière intestinale : en améliorant l’intégrité de la paroi intestinale, le bêta-glucane peut réduire la perméabilité intestinale et prévenir les problèmes de santé associés à une barrière intestinale affaiblie.

Propriétés anti-inflammatoires : Certains bêta-glucanes ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent aider à réduire l’inflammation des intestins.

modulation immunitaire par le microbiote

70 à 80 % des cellules du système immunitaire sont situées dans la muqueuse intestinale. C’est, avec les narines et la peau, l’une de nos principales voies d’accès et de contact avec les organismes pathogènes. La localisation des cellules immunitaires dans le système digestif permet également aux bêta-glucanes administrés par voie orale d’être capturés et transportés vers la rate, les ganglions lymphatiques et la moelle osseuse où, en interagissant avec les cellules immunitaires, ils peuvent contribuer à activer la réponse immunitaire.

En outre, les champignons agissent comme des prébiotiques en stimulant la croissance du microbiote intestinal, ce qui est bénéfique pour l’organisme

Bêta-glucanes et allergies

Outre les effets antitumoraux, il existe également des études sur les bêta-glucanes qui évaluent l’effet de ce type de polysaccharides sur les allergies et leurs symptômes associés : de la rhinite, la conjonctivite, la démangeaisons des yeux et de la gorge, l’écoulement nasal jusqu’à la toux, la fatigue et l’inconfort physique.

Lorsqu’une réaction allergique se produit, notre corps augmente sa réponse défensive. De l’équilibre habituel, également appelé homéostasie, nous passons à une réponse exacerbée de l’état immunitaire Th2 ou état pro-inflammatoire où différentes réactions chimiques se produisent, parmi lesquelles la libération d’histamine, qui peut provoquer les symptômes précédemment évoqués.

Une étude publiée en 2013 par la revue Food Science & Nutrition rapporte les résultats d’un essai randomisé mené pendant 4 semaines au cours duquel le groupe expérimental a reçu une formule contenant des bêta-glucanes. Par rapport au groupe placebo, les sujets ayant consommé des bêta-glucanes ont fait état des améliorations suivantes :

• Dans l’ensemble, les symptômes allergiques ont été réduits de 28 %.

• La sévérité des symptômes associés a été réduite de 52%.

IMPACT SUR LE BIEN-ÊTRE GÉNÉRAL

En termes de bien-être général, le groupe expérimental a également constaté une amélioration du bien-être émotionnel, de la santé physique et du niveau d’énergie. D’autre part, en ce qui concerne la réduction des symptômes associés aux processus allergiques, on peut citer les points suivants :

  • Les insomnies ont été réduites de 53%.
  • une réduction de 57% des symptômes affectant les yeux et leurs muqueuses (larmoiement, rougeurs, démangeaisons, etc.).
  • les problèmes tels que les démangeaisons, l’excès de mucus et autres problèmes liés au nez ont été réduits de moitié (écoulement postnasal, démangeaisons, éternuements, congestion…).

La combinaison de ces améliorations s’est traduite par une amélioration de la qualité de vie de 56 % chez ces patients allergiques.

molecule de beta glucane

Dyslipidémie, hypertension et obésité

L’utilisation fonctionnelle des fibres alimentaires a été rapportée dans de multiples études. Plusieurs articles scientifiques ont même documenté les bienfaits des bêta-glucanes dans des domaines spécifiques liés à la santé cardiovasculaire tels que la dyslipidémie, l’hypertension et l’obésité.

Comme nous l’avons déjà mentionné, la solubilité dans l’eau et le poids moléculaire des bêta-glucanes sont des facteurs déterminants dans leur activité sur le système immunitaire, qui est également liée à leur action au niveau cardiovasculaire et, en particulier, à leur effet hypocholestérolémiant.

Ce bref résumé des bêta-glucanes nous donne une idée des possibilités thérapeutiques des aliments qui en contiennent, mais aussi des possibilités que ces substances offrent pour le développement de nouveaux traitements visant à prendre soin de notre santé et, en particulier, à améliorer nos systèmes immunitaire et cardiovasculaire.

DES MOLÉCULES ÉTUDIÉES EN ONCOLOGIE

La capacité des bêta-glucanes à stimuler les cellules du système immunitaire telles que les macrophages, les neutrophiles et les cellules NK a conduit à de nouvelles applications cliniques dans lesquelles ils sont déjà utilisés comme adjuvants pour améliorer l’efficacité des traitements hospitaliers, notamment en raison de leur potentiel anticancéreux.

De nombreuses études restent à conduire; certaines soutiennent que les bêta-glucanes pourraient prévenir l’oncogenèse et, compte tenu de leurs qualités sur les cellules immunitaires, les bêta-glucanes peuvent également in vitro inhiber la croissance et l’expansion des tumeurs.

Enfin, les bêta-glucanes peuvent potentiellement réduire les effets secondaires de la chimiothérapie en soutenant la fonction immunitaire et en soulageant l’inflammation, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer leur efficacité et leur sécurité dans ce contexte. Chez Hifas da Terra, nous étudions nos formules pour évaluer l’intérêt des extraits fongiques sur la qualité de vie des patients atteints de cancer du sein et de cancer colorectal.

EXISTE-T-IL DES effets secondaires ?

Comme le relate le site de la Fondation contre le Cancer les bêta-glucanes, en particulier ceux que l’on trouve dans les champignons riches en bêta-glucanes, sont généralement bien tolérés par la plupart des gens.

Concernant les interactions avec les traitements contre le cancer, aucune preuve claire d’une interaction négative entre le β-glucane et les traitements contre le cancer n’a été fournie. Chez Hifas da Terra, nos extraits fongiques ont fait l’objet d’une étude indépendante sur leurs intéractions avec les cytochromes du foie. L’étude conclut à un faible risque d’intéraction. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats avant de pouvoir tirer des conclusions définitives.

Notez également que les bêta-glucanes peuvent affecter la glycémie. Par conséquent, il convient de faire preuve de prudence lors de l’association avec d’autres compléments alimentaires affectant la glycémie.

En suivant ces recommandations, vous pouvez tirer le meilleur parti de vos bêta-glucanes tout en minimisant les risques potentiels pour la santé.

Références

  • Akramiene D, Kondrotas A, Didziapetriene J, Kevelaitis E. (2007) Effects of beta-glucans on the immune system. Medicina (Kaunas). 43(8):597-606.
  • Shiu-Nan Chen, Ching-Sheng Chang, Ming-Hsin Hung, Sherwin Chen, William Wang, Cheng-Jeng Tai, Chung-Lun Lu (2004) The Effect of Mushroom Beta-Glucans from Solid Culture of Ganoderma lucidum on Inhibition of the Primary Tumor Metastasis. Evid Based Complement Alternat Med. 252171.
  • D. El Khoury, C. Cuda, B. L. Luhovyy, and G. H. Anderson (2012) Beta Glucan: Health Benefits in Obesity and Metabolic Syndrome. Journal of Nutrition and Metabolism Article ID 851362, 28 pages.
  • Deepak Mudgil (2017) Dietary Fiber for the Prevention of Cardiovascular Disease (chapter 3) Fibers Interaction Between Gut Micoflora, Sugar Metabolism, Weight Control and Cardiovascular Health. Pages 35-59.
  • Chan Y, Chang T, Chan CH, Yeh YC, Chen CW, Shieh B, Li C (2007) Immunomodulatory effect of Agaricus blazei Murill in Balb/cByJ mice. J Microbiol Immunol Infect. 2007;40:201–208.
  • Vighi G, et al. (2008) Allergy and the gastrointestinal system. Clinical and Experimental Immunology, 153 (Suppl. 1): 3–6.
  • Solomon P. Wasser, Alexander L. Weis (1999) Medicinal Properties of Substances Occurring in Higher Basidiomycetes Mushrooms: Current Perspectives (Review). DOI: 10.1615/IntJMedMushrooms.v1.i1.30. Pages 31-62.
  • Mendel Friedman (2016) Mushroom Polysaccharides: Chemistry and Antiobesity, Antidiabetes, Anticancer, and Antibiotic Properties in Cells, Rodents, and Humans. Foods, 5(4), 80
  • John A.Bohn, James N., BeMiller (1995) (1→3)-β-d-Glucans as biological response modifiers: a review of structure-functional activity relationships. Carbohydrate Polymers. Volume 28, Issue 1, Pages 3-14.
  • Chan GC, Chan WK, Sze D (2009) The effects of beta-glucan on human immune and cancer cells. J Hematol Oncol. 2009 Jun 10;2:25. doi: 10.1186/1756-8722-2-25.
  • Jayachandran M, Xiao J, Xu B (2017) A Critical Review on Health Promoting Benefits of Edible Mushrooms through Gut Microbiota.Int J Mol Sci. 2017 Sep 8;18(9). pii: E1934. doi: 10.3390/ijms18091934.
  • Takashi Norisuye(1985) Triple‐stranded helical structure of schizophyllan and its antitumor activity in aqueous solution. Supplement: Microsymposium of Polymer Effects.Volume14, Issue S19851.Pages 105-118.
  • Talbott, S. M., Talbott, J. A., Talbott, T. L., & Dingler, E. (2014). β-Glucan supplementation, allergy symptoms, and quality of life in self-described ragweed allergy sufferers. Food science & nutrition, 1(1), 90–101.

Un commentaire sur “Les Bêta Glucanes : des Régulateurs Immunitaires des champignons Médicinaux

  1. Pingback: Quelle alternative au lait de vache choisir ? Découvrez les meilleures options ! - Alternatives | Source #1 des Alternatives, Classements & Tests

Commentaires désactivés