Comment les champignons aident-ils dans le traitement du cancer ?

Voici les effets des champignons fondés sur des données probantes. C’est la base scientifique qui nous aide dans nos recherches quotidiennes. Grâce à elle, nous savons maintenant que les champignons :- réduisent les effets secondaires des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie

– favorisent la réponse aux traitements de chimiothérapie et de radiothérapie

– améliorent l’état émotionnel en augmentant le nombre d’heures de sommeil et en réduisant le niveau de stress

– modulent le système immunitaire en augmentant les populations de cellules ciblées

– induisent des processus de mort cellulaire (apoptose), inhibent la croissance cellulaire anormale et la formation de vaisseaux sanguins qui permettent la croissance et l’expansion tumorale (angiogenèse)

– endommagent les cellules tumorales (activité cytotoxique)

Nos projets de recherche dans le domaine de l’oncologie

Bien qu’il existe un grand nombre d’études et d’essais publiés sur l’activité des champignons, chez Hifas da Terra nous travaillons en ouvrant de nouvelles lignes de recherche qui permettent d’améliorer les traitements complémentaires de différents types de cancer et nous optimisons les systèmes de culture et d’extraction pour améliorer certaines activités et obtenir les molécules les plus intéressantes en concentration plus grande. Ce sont les projets en oncologie sur lesquels nous travaillons :

Micromarker (2018-2021)

Un projet de R&D collaboratif mené par Hifas da Terra dans le cadre duquel la relation entre la modulation du microbiote intestinal et la progression du cancer colorectal sera évaluée, ainsi que les répercussions que l’utilisation de composés prébiotiques et anti-inflammatoires dérivés de champignons pourrait avoir sur la qualité de vie des patients en oncologie. Cette initiative est soutenue par le CDTI, le médiateur de financement de l’administration générale de l’état de la R&D&i des entreprises.

CRC-Folfox (2018-2019)

Étude pilote visant à évaluer les bienfaits des formules médicinales à base de champignons chez les patients atteints de cancer colorectal atteints de neuropathies périphériques dérivées d’un traitement de chimiothérapie.

Collaborations

L’une des expériences les plus passionnantes pour l’équipe d’Hifas da Terra a débuté en 2017. Auparavant, nous avions collaboré avec des associations de patients et de familles Alzheimer (AFAPO) et des fondations qui étudient les lésions neurologiques (FOLTRA). Nous avons également participé aux initiatives d’aide aux malades du cancer promues par notre réseau de professionnels (La Cajita de Madera), mais le Reto Polar 2017 a marqué un avant et un après dans notre engagement envers les personnes atteintes de cette maladie. Aujourd’hui plus que jamais, le cancer du sein est une priorité dans notre recherche et nous pourrons bientôt apporter notre grain de sable à son traitement.

Reto Polar Pelayo Vida 2017

Le Reto Polar 2017 a été un voyage d’amélioration pour Micaela, Encarna, Ana Belén, Lorena et Esther. Ensemble, elles se sont rendues au Groenland pour crier haut et fort que le cancer peut être vaincu. Dans cette aventure arctique de 18 jours à 30 ºC sous zéro, elles ont parcouru 200 km à pied et 100 km en kayak pour souligner l’importance du combat, du dépassement et du désir de vivre dans les situations les plus difficiles.

Les preuves scientifiques des actions des champignons sur le cancer

Nous aimons connaître le pourquoi. Lorsque nous avons commencé notre activité liée à la recherche sur la santé, nous savions que la médecine traditionnelle approuvait thérapeutiquement quelque 540 espèces de champignons médicinaux. De ce nombre, plusieurs avaient des applications métaboliques, cardiovasculaires, nerveuses, etc. Cependant, nous avons rapidement découvert que plus de la moitié de ces 540 espèces avaient des propriétés anticancéreuses. Cela a ouvert ce qui est aujourd’hui notre principal axe de recherche et sur lequel nous recueillons certaines des preuves les plus représentatives :

Preuves dans la modification de la réponse immunitaire

  • Une étude portant sur des patientes atteintes d’un cancer du sein traitées antérieurement par radiothérapie a montré que le mycélium sec de T. versicolor augmente le nombre de lymphocytes et l’activité des cellules Natural Killer chez ces patientes.
  • Dans une étude portant sur 100 patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus, de l’ovaire et de l’endomètre, l’extrait d’Agaricus brasiliensis Murrill, administré en concomitance avec une chimiothérapie, a induit une augmentation significative de l’activité des cellules Natural Killer comparativement au placebo.
  • Chez les patients atteints d’un cancer colorectal de stade II et III, l’extrait de PSK administré en même temps que la chimiothérapie a induit une augmentation du nombre de cellules Natural Killer et une réduction de la protéine immunosuppressive acide, en plus de réduire le risque de récidive.
  • Une étude chez des enfants et des adolescents (2-18 ans) atteints de leucémie et de tumeurs solides précédemment traités par chimiothérapie a montré que le traitement par G. lucidum induit des bénéfices sur la réponse lymphoproliférative des patients.

Evidence in the improvement of the quality of life of patients treated with chemotherapy

  • Chez les patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus, de l’ovaire et de l’endomètre, l’extrait d’Agaricus brasiliensis Murrill administré en concomitance avec une chimiothérapie a induit des améliorations de la qualité de vie au niveau de l’appétit, de l’alopécie, de la stabilité émotionnelle et de la faiblesse générale.

  • Dans la même ligne, chez 8 patients atteints de cancer gastrique et colorectal, l’extrait de mycélium de Lentinula edodes administré en concomitance avec une chimiothérapie a éliminé les effets indésirables de la chimiothérapie tels que les nausées et les douleurs abdominales.

  • Des améliorations de la qualité de vie des patients sous hormonothérapie ont également été observées. Chez 48 patientes atteintes d’un cancer du sein traité aux hormones et souffrant de fatigue, la poudre de spores de Ganoderma lucidum a induit une amélioration significative du bien-être physique et de la fatigue, ainsi qu’une réduction de l’anxiété et des niveaux de dépression.

En plus de la recherche sur le cancer, dans nos projets de R&D en santé humaine, nous cherchons également des solutions aux problèmes cardiovasculaires, auto-immunes et neurodégénératifs.

References

  1. Ohwada S, Ogawa T, Makita F, Tanahashi Y, Ohya T, Tomizawa N, Satoh Y, Kobayashi I, Izumi M, Takeyoshi I, Hamada K, Minaguchi S, Togo Y, Toshihiko T, Koyama T, Kamio M (2006). Beneficial effects of protein-bound polysaccharide K plus tegafur/uracil in patients with stage II or III colorectal cancer: analysis of immunological parameters. Oncol Rep 15:861-8.
  2. Okuno K, Uno K (2011). Efficacy of orally administered Lentinula edodes mycelia extract for advanced gastrointestinal cancer patients undergoing cancer chemotherapy: a pilot study. Asian Pac J Cancer Prev. 12(7):1671-4.
  3. Shing MK, Leung TF, Chu YL, Li CY, Chik KW, Leung PC, Lee V, Yuen PM and Li CK (2008). Randomized, double-blind and placebo- controlled study of the immunomodulatory effects of Lingzhi in children with cancers. J Clin Oncol ASCO Vol 26, No 15S (May 20 Supplement), 2008: 1402
  4. Torkelson CJ, Sweet E, Martzen MR, Sasagawa M, Wenner CA, Gay J, Putiri A, Standish LJ (2012). Phase 1 Clinical Trial of Trametes versicolor in Women with Breast Cancer. ISRN Oncol. 2012; 2012: 251632.
  5. Zhao YY (2013). Traditional uses, phytochemistry, pharmacology, pharmacokinetics and quality control of Polyporus umbellatus (Pers.) Fries: A review. J Ethnopharmacol 149(1):35-48.
  6. Ahn WS, Kim DJ, Chae GT, Lee JM, Bae SM, Sin JI, Kim YW, Namkoong SE, Lee IP (2004). Natural killer cell activity and quality of life were improved by consumption of a mushroom extract, Agaricus blazei Murill Kyowa, in gynecological cancer patients undergoing chemotherapy. Int J Gynecol Cancer 14:589-94.
  7. Sakamoto J, Morita S, Oba K, Matsui T, Kobayashi M, Nakazato H, Ohashi Y (2006) Efficacy of adjuvant immunochemotherapy with polysaccharide K for patients with curatively resected colorectal cancer: a meta-analysis of centrally randomized controlled clinical trials. Cancer Immunology, Immunotherapy 55, 404-411.
  8. Eliza WLY, Fai CK, Chung LP (2012) Efficacy of Yun Zhi (Coriolus versicolor) on survival in cancer patients: systematic review and meta-analysis. Recent Patents on Inflammation & Allergy Drug Discovery 6, 78-87.
  9. Oba K, Teramukai S, Kobayashi M,·Matsui T,·Kodera Y,·Sakamoto Y (2007) Efficacy of adjuvant immunochemotherapy with polysaccharide K for patients with curative resections of gastric cáncer. Cancer Immunology, Immunotherapy 56, 905-911.
  10. Dai Yu-C, Yang Z-L, Cui B-K, et al (2009). Species diversity and utilization of medicinal mushrooms and fungi in China (review). Int J Med Mush: 11: 287−302.