Un essai clinique sur le cancer colorectal évalue l’impact de l’immunomodulateur naturel Mico-Digest 2.0 d’Hifas da Terra

  • Hifas da Terra (HdT) et l’Institut de Recherche en Santé Galicia Sur ont promu un essai clinique pour évaluer la nouvelle formule naturelle Mico-Digest 2.0 chez 144 patients atteints de cancer colorectal. Il s’agit de la première étude clinique réalisée en Espagne avec des composés dérivés de champignons médicinaux.
  • L’objectif de l’essai clinique sur le cancer colorectal est d’étudier si la prise de ce nutraceutique réduit les complications postopératoires après l’opération, qui touchent 20 % des patients.
  • Cette étude, qui est actuellement menée à l’Hôpital Universitaire d’Ourense, fait partie de la phase finale du projet de R&D collaboratif Micromarker, codirigé par la multinationale galicienne de biotechnologie Hifas da Terra, et est soutenue par le CDTI, le médiateur financier du gouvernement espagnol pour la R&D&I des entreprises.
  • Hifas da Terra a été fondé en 1998 par Catalina Fernández de Ana Portela, biologiste, mycologue et en programme de doctorat de recherche en oncologie clinique à l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle. L’entreprise, un projet biotechnologique pionnier né en Galice, est devenue un leader international dans le développement de produits naturels pour la santé humaine à base de champignons médicinaux.
Hifas da Terra a promu, en collaboration avec l’Institut de Recherche en Santé Galicia Sur, un essai clinique avec Mico-Digest 2.0, la formule naturelle développée par l’entreprise galicienne, qui fonctionne déjà dans cette étude comme un immunomodulateur naturel. Plus précisément, l’essai inclut l’un des produits les plus innovants d’Hifas da Terra, car il contient une forte concentration de composés bioactifs naturels obtenus à partir d’extraits de champignons médicinaux. Cette étude, enregistrée sur le portail international clinicaltrials.gov, évaluera l’impact de la supplémentation en Mico-Digest 2.0 par rapport au taux de complications postopératoires, ainsi que la modification du microbiote, la réduction des paramètres inflammatoires et le bien-être digestif, aspects liés à la réponse immunitaire des patients
 
Le comité d’éthique de la recherche de Pontevedra-Vigo-Ourense a autorisé cet été cet essai clinique, promu par la Fundación Biomédica Galicia Sur, qui inclut pour la première fois un nutraceutique d’Hifas da Terra issu d’une combinaison synergique de plusieurs extraits de champignons médicinaux, dont l’objectif est de réduire le risque de complications postopératoires chez les patients atteints de cancer colorectal ayant subi une intervention chirurgicale.

Les polysaccharides fongiques ont attiré l’attention pour leur rôle dans la modulation du microbiote intestinal. Il semble que ce type de polysaccharide pourrait réduire les niveaux de pathogènes et stimuler la croissance des micro-organismes bénéfiques. Leur activité anti-inflammatoire a également été décrite. La combinaison de différents extraits fongiques enverrait de multiples stimuli au système immunitaire en augmentant les réactions et interactions intracellulaires. Par conséquent, l’extrait fongique nutraceutique Mico-Digest 2.0 pourrait être utilisé pour réduire les complications après une chirurgie du cancer colorectal.

L’étude, dont le titre complet est “Essai clinique randomisé en double aveugle pour évaluer l’effet de l’administration préopératoire du nutraceutique Mico-Digest 2.0 sur les complications associées à la chirurgie du cancer colorectal traité avec une intention curative” est un essai pionnier dans le domaine de l’oncologie. Cette étude clinique évaluera comment les effets prébiotiques et anti-inflammatoires du Mico-Digest 2.0 de Hifas da Terra peuvent réduire les complications postopératoires qui touchent 20 % des patients subissant une intervention chirurgicale.

Selon le département R&D de Hifas da Terra, ces complications constituent également un facteur de risque de récidive de la maladie dans différents types de néoplasmes. “Nous savons que les bactéries présentes dans le microbiote pourraient jouer un rôle important dans la prévention du cancer colorectal. Dans cette étude, nous examinerons l’impact inflammatoire de la modification du microbiote”, précisent-ils. “Nous pensons que l’application du nutraceutique Mico-Digest 2.0, en raison de ses effets anti-inflammatoires et de modulation du microbiote, aura un effet positif sur la réponse immunitaire du patient”, ajoutent-ils.

Cette étude fait partie de la phase finale du projet collaboratif de R&D Micromarker, qui a débuté en 2018, et qui a évalué la relation entre la modulation du microbiote intestinal et la progression du cancer colorectal dans des études exclusives à travers différentes phases de pré-essai chez les patients. 

Les résultats de ces phases initiales ont permis la formulation des extraits présentant la meilleure activité prébiotique et anti-inflammatoire démontrée in vitro. Les conclusions ont conduit au développement de la nouvelle formule qui sera évaluée chez les patients de l’essai et dont le processus de production sera protégé par un brevet, suite à un rapport favorable de l’Office espagnol des brevets et des marques.

Hifas da Terra explique que, bien que certains facteurs génétiques contribuent à l’apparition du cancer colorectal, le microbiote ou la flore intestinale semble jouer un rôle important dans son développement et sa progression ainsi que dans la qualité de vie de ces patients. La dysbiose ou le déséquilibre des micro-organismes présents dans le microbiote normal est une caractéristique commune chez les patients atteints de cancer du côlon et du rectum, et l’inflammation sont deux des plus importants mécanismes liés à la maladie.

Le microbiote ou flore intestinale est l’ensemble des micro-organismes qui vivent régulièrement dans l’intestin des humains, entretenant une relation symbiotique. La plupart sont des bactéries qui maintiennent un équilibre délicat avec d’autres micro-organismes et sont bénéfiques pour l’organisme, car elles participent à de nombreux processus physiologiques tels que le métabolisme de certains glucides, l’activation du système immunitaire, la régulation de la croissance des cellules intestinales et la synthèse de certaines vitamines, comme les vitamines B et K.

Un microbiote intestinal déficient peut contribuer au développement du cancer et de divers troubles métaboliques entraînant une inflammation de l’intestin, du foie et du cerveau. Des études montrent que la prise de champignons médicinaux influence le microbiote, mais des essais cliniques contrôlés sur des patients comme celui-ci sont nécessaires pour comprendre pleinement les multiples avantages des champignons médicinaux en matière de cancer et de santé humaine.

Cet essai clinique fournira des données analytiques sur les marqueurs inflammatoires et d’autres données relatives au bien-être digestif avant et après la supplémentation en Mico-Digest 2.0.  “Nous avons déjà étudié l’effet des champignons sur le système immunitaire, mais cette nouvelle étude nous permettra d’évaluer leur capacité à modifier le microbiote intestinal et la manière dont les extraits de champignons agissent positivement contre certains marqueurs tels que l’inflammation”, explique Catalina Fernández de Ana, fondatrice et présidente de la société de biotechnologie.

Hifas da Terra, la recherche comme pilier de l’entreprise

Catalina Fernández de Ana Portela est responsable du succès de l’entreprise Hyphae da Terra qui, en tant que fondatrice et présidente, applique un savoir-faire, basé sur plus de 20 ans d’expérience, avec une équipe d’experts importante et internationale. Pour connaître l’origine de l’entreprise, il faut remonter à 1998, année de sa naissance. Hifas da Terra est une biotech basée sur la recherche et l’innovation, avec un haut degré de spécialisation dans le développement de produits nutraceutiques à partir de champignons médicinaux. 
Le traitement par les champignons médicinaux vise à la recherche et au développement de produits naturels pour le maintien et l’amélioration de la santé humaine. L’engagement d’Hifas da Terra pour la santé et le bien-être se traduit par la recherche et l’innovation pour le développement de produits tels que les nutraceutiques, les dispositifs médicaux et les produits biopharmaceutiques de haute qualité et à valeur ajoutée pour le traitement intégratif des pathologies.


Les domaines de recherche les plus importants de l’HdT sont les études sur la gastro-entérologie, l’oncologie, l’immunologie, le système musculo-squelettique et la santé mentale-émotionnelle. Actuellement, HdT dispose de plus de 15 études cliniques actives évaluant les bénéfices pour la santé de la supplémentation de ses produits, dont 2 essais cliniques en oncologie comme celui-ci chez des patients atteints de cancer colorectal (Micromarker), un autre dans le cancer du sein (Microimmunomama), 2 essais cliniques très innovants dans le domaine de la santé de la Femme et des études cliniques chez des patients atteints de SIBO dans le syndrome du côlon irritable, de déficience en DAO et de maladie diverticulaire, entre autres.

L’énorme engagement de Hifas da Terra en faveur de l’environnement est visible dans la Fondation Hifas, des organisations à but non lucratif qui font partie du Groupe Hifas da Terra et qui œuvrent respectivement pour la santé et l’environnement.

Le succès de ses produits est tel qu’aujourd’hui, cette entreprise d’origine galicienne exporte et commercialise ses produits en Espagne, en France, au Portugal, en Italie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Chine et bientôt aux États-Unis. Des professionnels de la santé de différents pays font confiance aux formules de Hifas da Terra, formant un réseau de prescription multidisciplinaire de plus de 10 000 experts avec lesquels elle collabore par l’intermédiaire de ses filiales et distributeurs en Europe, aux États-Unis, au Moyen-Orient et dans les nouveaux pays émergents.