Horloge biologique chinoise : en quoi est-elle utile ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de l’horloge biologique, mais qu’en est-il de l’horloge biologique chinoise ?

Que l’on se place du point de vue de la médecine moderne ou traditionnelle, la notion d’horloge circadienne (aussi appelé horloge biologique) est dans tous les cas présente. 

Pour la médecine traditionnelle chinoise, l’horloge biologique est le fruit d’un parcours de l’énergie vitale (le Qi, à prononcer “Chi”) dans le corps tout au long de la journée. Les déficits de cette énergie peuvent expliquer l’apparition de maux sur certains organes. 

De son côté, la médecine conventionnelle travaille depuis la seconde partie du XXème siècle à la compréhension des processus gouvernés grâce à l’horloge biologique. Appelés rythmes circadiens, ces phénomènes sous-tendent l’activité de notre corps. Les mécanismes d’action commencent à être connus et la recherche dans ce domaine y est très active. 

Dans cet article, nous allons examiner de plus près ces deux concepts et observer comment l’un et l’autre traduisent les processus circadiens de notre organisme. 

horloge biologique chinoise

Qu’est-ce que l’horloge circadienne ?

L’horloge circadienne est une manière légèrement plus érudite de désigner l’horloge biologique. Le mot circadien est dérivé de termes latins signifiant “environ un jour”. On entend par là l’ensemble des rythmes comportementaux, physiologiques et moléculaires. Les rythmes circadiens sont observés chez presque tous les organismes vivants étudiés (à l’exception de certaines espèces vivantes dans les fosses océaniques). 

Chez l’homme, ce système est composé d’un réseau d’horloges biologiques circadiennes, articulé autour d’une horloge centrale (située dans le cerveau) et d’une multitude d’horloges périphériques (situées dans presque tous les tissus et organes de l’organisme).

Ces rythmes dictent presque tout ce que nous faisons, en réglant nos horloges sur des heures spécifiques de sommeil et d’alimentation, ainsi que sur des heures optimales pour de nombreuses autres fonctions de base.

Rôles de l’horloge circadienne ? 

Chez les mammifères, presque tous les aspects de la physiologie varient en fonction de l’heure de la journée, même dans des conditions environnementales constantes :

  • L’état de veille et de sommeil,
  • le taux de division cellulaire, 
  • l’excrétion rénale de potassium, 
  • le rythme cardiaque et la pression artérielle, 
  • les fonctions immunitaires et gastro-intestinales, 
  • la sensibilité aux médicaments et aux toxines 
  • les niveaux de nombreuses hormones (y compris la mélatonine et les corticostéroïdes) 

Tous ces paramètres varient au cours de la journée de 24 heures, en grande partie sous l’effet des modifications de l‘expression génétique dans les organes de l’organisme.

Leur rythmicité permet d’optimiser leurs rôles physiologiques afin que chaque fonction s’exprime temporellement de manière optimale en favorisant, par exemple, l’éveil le jour et le sommeil la nuit (par la libération de mélatonine, l’inhibition de la sécrétion de cortisol…). Ainsi, l’horloge biologique est souvent comparée comme un chef d’orchestre qui va harmoniser notre physiologie tout en la synchronisant avec l’environnement.

Tous les rythmes circadiens ont la particularité d’être endogènes, c’est-à-dire qu’ils continuent de fonctionner même lorsque l’environnement n’apporte plus de signaux (par exemple dans le cas d’une nuit continue). Ils ont aussi la propriété de s’accorder aux perturbations environnementales. Cette propriété est essentielle pour que les horloges puissent être remises à zéro par des stimuli environnementaux. 

Notons enfin que l’activité de l’horloge biologique est synchronisée avec le cycle de rotation de la terre qui a une période d’exactement 24 heures. Chez les mammifères, c’est la lumière perçue par la rétine de l’œil qui est le plus puissant synchroniseur de l’horloge circadienne.

Origine de l’horloge circadienne ?


Les rythmes circadiens sont largement considérés comme une réponse adaptative aux cycles de 24 heures de lumière et d’obscurité, de température, de disponibilité de nourriture et de prédation qui caractérisent notre monde en rotation

L’importance adaptative des rythmes circadiens semble provenir de deux sources, la synchronisation avec l’environnement et la synchronisation interne. Cela permet probablement d’optimiser l’acquisition des ressources tout en minimisant les risques de prédation.

Importance des rythmes circadiens pour la Santé


La nature omniprésente des rythmes circadiens et leur capacité à être affectés par des perturbations environnementales ont des conséquences importantes dans notre monde moderne. 

La plupart des gens connaissent la perturbation de leur physiologie qui se produit lorsqu’ils traversent plusieurs fuseaux horaires en avion. La lente resynchronisation avec le nouveau fuseau horaire perturbe le sommeil et provoque des troubles gastro-intestinaux, entre autres conséquences. 

Un autre exemple est le travail en horaire décalé. Celui-ci est associé à une incidence plus élevée d’un grand nombre de maladies : dépression, syndrome métabolique, obésité, maladies cardiovasculaires, AVC, troubles auto-immuns, infertilité et cancer.

le rôle de l'horloge biologique sur la santé

L’horloge biologique en médecine chinoise


A l’instar de la médecine classique, l’horloge circadienne en médecine chinoise s’accorde sur l’existence d’une temporalité dans les processus physiologiques du corps, sur l’idée que les organes vitaux soient plus actifs à certains moments de la journée ainsi que sur l’harmonie entre le corps et les signaux de l’environnement. De même, la médecine chinoise travaille par l’intermédiaire de ses pratiques d’acupuncture, de moxibustion ou par sa pharmacopée à résoudre les déséquilibres constatés. Certains des champignons médicinaux que nous vous proposons en poudre et extraits concentrés y sont d’ailleurs présents (comme le Polyporus umbellatus). 

Principe de l’horloge biologique chinoise


L’horloge biologique chinoise nous encourage à examiner de près ce que nous faisons pendant la journée pour faire correspondre nos actions aux moments énergétiques les plus appropriés. Il s’agit avant tout d’adaptation, d’équilibre, de repos et de récupération. Les spécialistes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) ont ainsi pu déterminer quand nos organes fonctionnaient à leur niveau fort ou faible.

Ce concept est adossé à deux notions clés de la MTC que sont les méridiens et le Qi :

  • Les méridiens forment un réseau qui intègre chaque partie du corps humain dans un tout. Ils rendent ainsi possible la circulation du Qi et du sang, les actions du Yin-Yang, l’alimentation des organes et des tissus et la défense du corps contre les maux.
  • Le Qi est l’énergie vitale qui se déplace dans notre corps. Sur les 24 heures que compte une journée, le Qi reste dans chaque organe spécifique pendant environ 2 heures. Lors du sommeil ou du repos, le Qi se déplace vers l’intérieur du corps pour le guérir et le restaurer.

Fonctionnement de l’horloge biologique chinoise

Dans la période de 12 heures qui suit le pic de fonctionnement du foie, soit à partir de 3 heures du matin, l’énergie se déplace vers les organes associés à l’activité quotidienne, à la digestion et à l’élimination : poumons, gros intestin, estomac/pancréas, cœur, intestin grêle.

En milieu d’après-midi, l’énergie se déplace à nouveau pour soutenir les organes internes associés à la restauration et au maintien. Le but est de transférer le fluide et la chaleur, ainsi que de filtrer et de purifier. 

  • Le temps du foie (de 1 à 3h)

Lors du temps du foie, le corps devrait être endormi. Pendant cette période, les toxines sortent du corps et du sang neuf est formé. Si vous vous réveillez pendant cette période, il se peut que vous ayez trop d’énergie yang ou des problèmes avec votre foie ou vos voies de désintoxication.

  • Le poumon (de 3h à 5h)

Le temps du poumon se situe entre 3 et 5 heures et, encore une fois, c’est le moment où le corps devrait dormir. Si vous êtes réveillé à ce moment-là, il est recommandé de faire des exercices pour calmer les nerfs, comme des exercices de respiration.

  • Le gros intestin (de 5 à 7h)

De 5 à 7 heures du matin, c’est le temps du gros intestin, un moment idéal pour aller à la selle et éliminer les toxines de la veille.

  • L’estomac (de 7h à 9h)

À cette heure-ci, le flux d’énergie se déplace vers l’estomac pour stimuler la faim et l’estomac est prêt à digérer le petit-déjeuner. À ce moment là, il est important de prendre le plus gros repas de la journée pour améliorer la digestion et l’absorption. Les aliments chauds et riches en nutriments sont les meilleurs matin.

  • Le pancréas et la rate (de 9 à 11h)

Le moment où les enzymes sont libérées pour aider à digérer les aliments et à libérer de l’énergie pour la journée à venir. C’est le moment idéal pour faire de l’exercice et de la musculation. Tirez le meilleur parti de votre journée en travaillant à ce moment-là. 

  • Le coeur (de 11 à 13h)

L’heure du cœur qui va travailler à pomper les nutriments dans tout le corps pour vous fournir de l’énergie et de la nutrition. C’est également un bon moment pour déjeuner et il est conseillé de prendre un repas léger et cuisiné. 

  • L’intestin grêle (de 13 à 15h)

De 13 à 15 heures, c’est le moment de l’intestin grêle et c’est là que les aliments précédemment consommés seront digérés et assimilés. C’est également un bon moment pour effectuer les tâches quotidiennes ou faire de l’exercice. 

  • La vessie (de 15 à 17h)

Au moment de la vessie, il est bon d’évacuer les déchets liquides du corps. Il faut donc éviter la rétention d’urine sur ce créneau. 

  • Les reins (de 17 à 19h)

Ce créneau-ci est le moment où le sang est filtré et où les reins travaillent pour maintenir l’équilibre chimique approprié. C’est le moment idéal pour dîner et activer votre circulation en faisant une promenade, en vous massant ou en vous étirant.

  • Le triple réchauffeur (de 21h à 23h)

De 21 à 23 heures, c’est le moment du triple réchauffeur, où l’homéostasie du corps est ajustée et où les enzymes sont reconstituées. Il est conseillé de dormir à cette heure afin que le corps puisse conserver son énergie pour le lendemain. 

  • La vésicule biliaire (de 11h à 13h)

Le temps de la vésicule biliaire et, au réveil, le corps doit se sentir énergisé. En médecine chinoise, il s’agit d’une période où l’énergie yin s’estompe et où l’énergie yang commence à monter. L’énergie yang vous aide à rester actif pendant la journée et est stockée pendant votre sommeil. 

Conclusion : les deux concepts ont beaucoup à apprendre de l’autre 

Sur la base de ces analyses, nous pouvons résumer que du point de vue de la médecine chinoise, l’essence du rythme biologique est une variation continue du corps humain synchronisée avec les rythmes naturels. 

La différence entre la théorie de la MTC et la médecine moderne réside dans le fait que le rythme biologique en MTC fait référence au rythme observé dans l’ensemble du corps humain, et que tout phénomène isolé dans le rythme n’est qu’une silhouette du rythme intégré de l’ensemble du corps humain.

D’après les ouvrages de références de la MTC, les recherches à venir se dirigeront vers une meilleure compréhension des rythmes biologiques en raison du développement de la médecine moderne.

Pendant ce temps, la compréhension de la MTC permet d’élargir les hypothèses de la recherche moderne, et contribue aux nouvelles percées sur l’étude des rythmes biologiques.

Références

Gumz M. Circadian Clocks: Role in Health and Disease. 1st ed. 2016.

Chronobiologie ⋅ Inserm, La science pour la santé [Internet]. Inserm. 2022 [cited 11 January 2022]. Disponible: https://www.inserm.fr/dossier/chronobiologie/

CHINESE BODY CLOCK: IN-DEPTH REVIEW BASED PERSPECTIVE. EPRA International Journal of Research and Development (IJRD). 2021;6(8):26-29.

Physiologie de l’horloge biologique [Internet]. Elsevier Connect. 2019 [cited 11 January 2022]. Disponible : https://www.elsevier.com/fr-fr/connect/medecine/physiologie-de-lhorloge-biologique

Circadian Rhythms [Internet]. National Institute of General Medical Sciences [cited 11 January 2022]. Disponible : https://www.nigms.nih.gov/education/fact-sheets/Pages/circadian-rhythms.aspx