Qu’est-ce que le dysfonctionnement érectile ?

Le dysfonctionnement érectile est l’incapacité persistante d’obtenir une érection du pénis et de la maintenir dans le temps afin d’effectuer l’acte sexuel d’une manière satisfaisante. S’il se produit continuellement, il peut affecter la qualité de vie et les relations.

Dans de nombreux cas, elle est due à des altérations psychologiques telles que des états d’anxiété ou de stress, mais il est toujours nécessaire d’exclure les causes secondaires telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, le syndrome métabolique, les altérations hormonales et les médicaments tels que les antidépresseurs, les diurétiques, les tranquillisants, etc.

L’obésité, le tabagisme, la sédentarité, l’hypercholestérolémie, le syndrome métabolique… sont des facteurs de risque potentiellement évitables liés à ce dysfonctionnement, il est donc important de les influencer.

Quels champignons médicinaux peuvent vous aider en cas d’impuissance ou de perte d’appétit sexuel ?

Cordyceps

Augmente l’appétit sexuel et régule les altérations hormonales

Le Cordyceps a toujours été considéré par la médecine traditionnelle chinoise comme le champignon par excellence pour les altérations hormonales et a été utilisé pendant des millénaires pour traiter les problèmes de fertilité ou de perte de libido. Ces propriétés ont été confirmées par des études scientifiques en plus de leurs propriétés protectrices du système cardiovasculaire. Bref, c’est un champignon énergisant, aphrodisiaque et adaptogène, donc il serait d’une grande aide dans cette situation.

Reishi

Bénéfices apaisants, adaptogènes et cardiovasculaires

Le Reishi a des principes actifs qui agissent comme précurseurs de neurotransmetteurs et d’endorphines qui induisent une relaxation générale et un sentiment de bien-être, utiles dans les processus de stress.

D’autre part, il a des effets hypolipémiques et hypoglycémiants qui aident à réduire le cholestérol et le glucose dans le sang. Il améliore également la circulation sanguine en aidant à réguler les facteurs de risque cardiovasculaire et les causes secondaires connexes.

Recommandations nutritionnelles et habitudes générales saines pour le maintien d’un bon état de santé.

Évitez les produits carnés, en particulier la viande rouge et les produits tels que les saucisses, ainsi que les graisses animales.

Privilégiez la consommation de poisson, différentes variantes, en augmentant le type bleu si vous présentez des altérations du cholestérol ou des maladies cardiovasculaires.

En général, évitez de consommer des pâtisseries.

Vous devriez également éviter de consommer des aliments précuits et séchés de la cuisine rapide, comme les soupes en sachets.

Évitez la consommation d’huiles raffinées et de graisses saturées, évitez les aliments frits, les huiles végétales raffinées comme l’huile de tournesol, les margarines, le beurre….

Évitez la consommation de sucre blanc que l’on retrouve dans les sucreries, les desserts, la restauration rapide, les produits industriels transformés comme les boissons gazeuses, les biscuits, le pain… Remplacez-le par des édulcorants naturels comme la cannelle, la stévia, le sucre de bouleau qui augmentent très peu le glucose dans le sang.

Pour cuisiner et assaisonner vos plats, utilisez toujours de l’huile d’olive vierge extra en privilégiant la consommation crue.

Augmenter la consommation quotidienne de légumes.

Ne buvez pas d’alcool.

Ne consommez pas de produits industriels transformés riches en sucres, sel, huiles raffinées et additifs nocifs pour la santé (biscuits, pain grillé, pain tranché, céréales industrielles…).

Privilégiez la consommation de grains entiers et évitez les farines raffinées (pain blanc, pâtes, biscuits…) qui augmentent la glycémie.

Les techniques de préparation préférées sont : la cuisson, la cuisson à la vapeur ou à la plancha. Ne consommez pas de produit cuit au barbecue, frits ou battus.

Laissez des périodes de repos entre les repas, évitez les collations entre les repas pour augmenter la consommation de tissu adipeux, et si vous le faites, donnez la priorité à la consommation d’aliments rassasiants faibles en sucre, comme une poignée de noix, des infusions…

Mangez assis, évitez de manger en marchant, en regardant la télévision ou en faisant toute autre activité. Mangez détendu, en petites quantités, petit à petit, en mâchant et salivant consciemment, en appréciant la nourriture. Cela peut vous aider à calmer l’anxiété liée à la nourriture et à commencer à adapter votre corps à des aliments sains et aux bonnes quantités.

Il est important d’augmenter votre activité physique : marcher, courir, nager, faire de l’aérobie, monter et descendre les escaliers…. Il est préférable d’en faire une activité quotidienne.

Références bibliographiques

  1. Panda AK, Swain KC. Traditional uses and medicinal potential of Cordyceps sinensis of Sikkim. Journal of Ayurveda and Integrative Medicine. 2011;2(1):9-13. doi:10.4103/0975-9476.78183.
  2. Dai G, Bao T, Xu C, Cooper R, Zhu JS. CordyMax Cs-4 improves steady-state bioenergy status in mouse liver. J Altern Complement Med. 2001 Jun;7(3):231-40.
  3. Manabe N, Azuma Y, Sugimoto M, Uchio K, Miyamoto M, Taketomo N, Tsuchita H, Miyamoto H. Effects of the mycelial extract of cultured Cordyceps sinensis on in vivo hepatic energy metabolism and blood flow in dietary hypoferric anaemic mice. Br J Nutr. 2000 Feb;83(2):197-204.
  4. Manabe N, Sugimoto M, Azuma Y, Taketomo N, Yamashita A, Tsuboi H, Tsunoo A, Kinjo N, Nian-Lai H, Miyamoto H. Effects of the mycelial extract of cultured Cordyceps sinensis on in vivo hepatic energy metabolism in the mouse. Jpn J Pharmacol. 1996 Jan;70(1):85-8. PubMed PMID: 8822093.Pharm Pharmacol. 2005 Dec;57(12):1509-19.
  5. Hirsch KR, Smith-Ryan AE, Roelofs EJ, Trexler ET, Mock MG. Cordyceps militaris Improves Tolerance to High-Intensity Exercise After Acute and Chronic Supplementation. J Diet Suppl. 2016 Jul 13:1-13. [
  6. Xu YF. Effect of Polysaccharide from Cordyceps militaris (Ascomycetes) on Physical Fatigue Induced by Forced Swimming. Int J Med Mushrooms. 2016;18(12):1083-1092. doi: 10.1615/IntJMedMushrooms.v18.i12.30.
  7. Chen CY, Hou CW, Bernard JR, Chen CC, Hung TC, Cheng LL, Liao YH, Kuo CH. Rhodiola crenulata- and Cordyceps sinensis-based supplement boosts aerobic exercise performance after short-term high altitude training. High Alt Med Biol. 2014 Sep;15(3):371-9. doi: 10.1089/ham.2013.1114.
  8. Yan F, Wang B, Zhang Y. Polysaccharides from Cordyceps sinensis mycelium ameliorate exhaustive swimming exercise-induced oxidative stress. Pharm Biol. 2014 Feb;52(2):157-61. doi: 10.3109/13880209.2013.820197.
  9. Yan W, Li T, Lao J, Song B, Shen Y. Anti-fatigue property of Cordyceps guangdongensis and the underlying mechanisms. Pharm Biol. 2013 May;51(5):614-20. doi: 10.3109/13880209.2012.760103.
  10. Kumar R, Negi PS, Singh B, Ilavazhagan G, Bhargava K, Sethy NK. Cordyceps sinensis promotes exercise endurance capacity of rats by activating skeletal muscle metabolic regulators. J Ethnopharmacol. 2011 Jun 14;136(1):260-6. doi: 10.1016/j.jep.2011.04.040. Epub 2011 Apr 28.
  11. Chen S, Li Z, Krochmal R, Abrazado M, Kim W, Cooper CB. Effect of Cs-4 (Cordyceps sinensis) on exercise performance in healthy older subjects: a double-blind, placebo-controlled trial. J Altern Complement Med. 2010 May;16(5):585-90. doi: 10.1089/acm.2009.0226. PubMed PMID: 20804368;
  12. Colson SN, Wyatt FB, Johnston DL, Autrey LD, FitzGerald YL, Earnest CP. Cordyceps sinensis- and Rhodiola rosea-based supplementation in male cyclists and its effect on muscle tissue oxygen saturation. J Strength Cond Res. 2005 May;19(2):358-63. PubMed PMID: 15903375.

This website uses cookies so that you can have the best user experience. If you continue browsing you are giving your consent for the acceptance of the mentioned cookies and the acceptance of our cookies policy, Click on the link for more information.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies