Des conseils pour accéder et conserver son bien-être émotionnel

Définir le bien-être émotionnel comme on définirait le taux de chômage, l’incidence des allergies ou bien la natalité s’avère être une tâche impossible. La notion de bien-être n’est pas quelque chose de mesurable, quantifiable ou même d’aisément explicable. En d’autres termes, le bien-être émotionnel se révèle tout à fait subjectif et la meilleure définition est simplement celle que vous lui donnerez. 

Toutefois, beaucoup de spécialistes se sont essayés à trouver une définition générale au concept et celui-ci comprend finalement d’autres tiroirs qui sont autant de questionnements venant s’intégrer à la notion d’origine. 

PUBLIE LE 28/07/2023.
AUTEUR : HIFAS
 DA TERRA

Ainsi, l’une des définitions couramment retrouvée définit le bien-être émotionnel comme un état subjectif de satisfaction et de tranquillité intérieure, dans lequel une personne est en harmonie avec ses émotions et fait preuve d’une bonne santé mentale

Il implique la capacité de reconnaître, de comprendre et de gérer efficacement ses émotions, lesquelles peuvent elles-mêmes dépendre de plusieurs facteurs : 

  • le bien-être physique
  • Le bien-être économique.
  • Le bien-être social.
  • Développement et activité.
  • Bien-être psychologique.
  • Satisfaction à l’égard de la vie.
  • Satisfaction spécifique à un domaine.
  • Activités d’engagement et travail.

Finalement, les raisons imputables au bien-être émotionnel se croisent, se décroisent et s’entrecroisent et nous laissent avec une synthèse qui s’ancre dans le corps et l’esprit, laissant à l’hôte le soin d’en décrypter la teneur. Ce qui n’est pas chose aisée. 

Quels sont les différents types de bien-être ? 

Nous l’avons vu dans la partie précédente, le bien-être émotionnel est tout ou partie tributaire de 3 sous-types de bien-être : 

  • Le bien-être physique : se réfère à l’état de santé et de fonctionnement optimal du corps. Il englobe des aspects tels que la condition physique, la nutrition, le sommeil, l’hygiène, la capacité à faire face au stress physique, et la prévention des maladies.
  • Le bien-être économique : ce bien-être concerne le niveau de satisfaction et de prospérité matérielle d’un individu ou d’une société. Il est étroitement lié aux facteurs économiques tels que le revenu, l’emploi, la stabilité financière, les opportunités économiques et l’accès aux ressources.
  • Le bien-être social : ce troisième et dernier type de bien-être se réfère à la qualité et à la satisfaction des relations sociales d’un individu. Il englobe des éléments tels que le soutien social, l’intégration sociale, la qualité des relations interpersonnelles, le sentiment d’appartenance à une communauté et la participation sociale. 

Qu’est-ce qui est important pour le bien-être ? 

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la pyramide de Maslow, la fameuse théorie psychologique proposée par Abraham Maslow. Cette théorie suggère que les êtres humains ont une série de besoins qui doivent être satisfaits pour atteindre leur plein potentiel et leur épanouissement et donc un état de bien-être

Au sommet de la pyramide de Maslow se trouvent les besoins dits « d’accomplissement de soi », qui incluent la réalisation de son potentiel, l’épanouissement personnel, la créativité, la recherche de sens et l’accomplissement de ses aspirations. Ces besoins sont étroitement liés au bien-être émotionnel, car lorsque les individus parviennent à satisfaire ces besoins, ils sont plus susceptibles de se sentir épanouis, satisfaits et émotionnellement équilibrés.

L’IMPORTANCE DE TRAVAILLER LES FONDAMENTAUX

Cependant, pour atteindre le niveau d’accomplissement de soi, la pyramide de Maslow met en évidence la nécessité de satisfaire d’autres besoins préalables. Ces besoins incluent les besoins physiologiques de base (comme la faim, la soif, le sommeil), les besoins de sécurité (comme la stabilité, la sécurité physique et émotionnelle), les besoins sociaux (comme le sentiment d’appartenance, d’amour et d’affection), et les besoins d’estime (comme la reconnaissance, le respect de soi et le sentiment de compétence).

Lorsque ces besoins fondamentaux ne sont pas satisfaits, cela peut entraîner des difficultés sur le plan émotionnel et compromettre le bien-être global d’une personne. Par exemple, un manque de sécurité ou de soutien social peut engendrer de l’anxiété, de la détresse émotionnelle ou une sensation de solitude.

Ainsi, la satisfaction des besoins de base décrits dans la pyramide de Maslow joue un rôle important dans la promotion du bien-être émotionnel. En travaillant à satisfaire ces différents besoins, les individus sont davantage en mesure de développer leur potentiel émotionnel, d’éprouver un sentiment de bien-être et de se rapprocher de l’accomplissement de soi.

Qu’est-ce qu’un choc émotionnel peut provoquer ? 

La quête vers le bien-être émotionnel n’est pas un long fleuve tranquille. Face à nous se dressent de nombreux obstacles qui peuvent nous empêcher d’atteindre cet objectif. Le choc émotionnel est sans doute le plus fracassant d’entre eux. Il peut avoir divers effets sur une personne, tant sur le plan physique que psychologique. Parmi les conséquences du choc émotionnel, on retrouve : 

  • Réaction émotionnelle intense : après un choc émotionnel, des émotions négatives intenses telles que la tristesse, la colère, la peur, le choc, la confusion, l’anxiété ou encore la détresse peuvent se déclarer. Ces émotions peuvent être temporaires ou persistantes, et leur intensité peut varier en fonction de la gravité du choc et de la capacité individuelle à y faire face.
  • Perturbation du fonctionnement quotidien : a posteriori, une telle secousse peut perturber la capacité à se concentrer, à prendre des décisions, à maintenir des relations et à effectuer des tâches quotidiennes. Il peut également entraîner des troubles du sommeil, une perte d’appétit, des changements d’humeur et une diminution de l’énergie.
  • Réactions physiques : un choc émotionnel peut entraîner des réactions physiques telles que des maux de tête, des douleurs musculaires, des troubles gastro-intestinaux, une augmentation de la tension artérielle, des problèmes de peau et une diminution du système immunitaire. Ces symptômes peuvent être dus à la libération de substances chimiques dans le corps en réponse au stress émotionnel.
  • Impact sur la santé mentale : Un choc émotionnel peut augmenter le risque de développer des problèmes de santé mentale tels que la dépression, l’anxiété, les troubles de l’alimentation ou les troubles liés à l’abus de substances. Il est important de surveiller sa santé mentale après un choc émotionnel et de demander de l’aide si nécessaire.
  • Modification des croyances et des perspectives : Un choc émotionnel peut remettre en question les croyances, les valeurs et les perspectives d’une personne. Il peut entraîner une réévaluation de soi, des autres et du monde qui l’entoure, et peut éventuellement conduire à des changements significatifs dans la façon dont la personne perçoit et aborde sa vie.

Il convient de noter que les réactions à un choc émotionnel varient d’une personne à l’autre. Certaines personnes peuvent faire face plus facilement et récupérer rapidement, tandis que d’autres peuvent nécessiter davantage de soutien et de temps pour se remettre. Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez été confronté à un choc émotionnel et éprouvez des difficultés, il est recommandé de chercher l’aide d’un professionnel de la santé mentale qualifié.

Comment améliorer son bien-être émotionnel ? 

Améliorer sa santé émotionnelle nécessite un investissement personnel et un engagement envers des pratiques régulières. Pour atteindre le bien-être émotionnel, il est nécessaire d’apporter une attention particulière à ses émotions ou son stress et de chercher à tendre vers un équilibre. Voici quelques conseils pour améliorer votre santé émotionnelle :

  • Prenez conscience de vos émotions : Soyez attentif à vos émotions et apprenez à les reconnaître. Identifiez les situations, les pensées ou les interactions qui déclenchent des émotions positives ou négatives. Cela vous permettra de mieux comprendre vos réactions émotionnelles.
  • Gérez votre stress : Apprenez des techniques de gestion du stress telles que la respiration profonde, la pratique régulière de l’exercice physique, la planification et l’organisation, et la mise en place de limites saines. Identifiez les facteurs de stress dans votre vie et explorez des moyens de les réduire ou de les gérer de manière efficace.
  • Exprimez vos émotions de manière saine : Trouvez des moyens appropriés d’exprimer vos émotions. Parlez à un ami de confiance, tenez un journal, pratiquez l’art thérapie ou utilisez d’autres formes d’expression créative pour libérer vos émotions.
  • Développez des relations positives : Entourez-vous de personnes positives et bienveillantes. Cultivez des relations saines et soutenantes avec votre famille, vos amis et vos proches. La qualité de vos relations interpersonnelles joue un rôle essentiel dans votre bien-être émotionnel.
  • Équilibrez votre vie : Cherchez un équilibre entre les différentes sphères de votre vie, y compris le travail, la famille, les loisirs et le repos. Établissez des limites claires entre votre vie personnelle et professionnelle, et consacrez du temps à des activités qui vous plaisent en dehors du travail.
  • Cultivez la gratitude : prendre le temps de reconnaître et d’apprécier les aspects positifs de la vie, c’est l’une des clés du bien-être émotionnel. Tenez un journal de gratitude où vous notez chaque jour quelque choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Cela peut vous aider à développer une perspective positive et à renforcer votre bien-être émotionnel.  vous verrez, c’est très efficace : on se sent tout de suite différent, tout de suite mieux.
  • Cherchez de l’aide professionnelle si nécessaire : Si vous rencontrez des difficultés émotionnelles persistantes ou si vous vous sentez dépassé, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé mentale. Ils peuvent vous aider à explorer vos émotions, à développer des stratégies de gestion et à améliorer votre santé émotionnelle de manière plus ciblée.

La médecine intégrative comme aide à la santé émotionnelle

Nous l’avons vu précédemment, la définition du bien-être émotionnel intègre à la fois la dimension physique et mentale, notions qui occupent une place importance en médecine intégrative. Il est alors logique de considérer les pratiques complémentaires comme des soutiens au bien-être émotionnel.

Parmi elles, nous pouvons citer la sophrologie qui aide les personnes à se connecter à leurs sensations, à mieux gérer le stress, à développer leur conscience de soi, et à favoriser un état de sérénité et d’équilibre émotionnel. 

Chez Hifas da Terra, laboratoire experts en champignons, nous avons à cœur d’étudier les effets de l’utilisation de champignons sur la santé mentale et particulièrement la santé émotionnelle.  Et pour cause, les champignons médicinaux sont riches en nutriments et en composés bioactifs tels que les polysaccharides, les triterpènes et les acides aminés, qui ont démontré des effets positifs sur le bien-être émotionnel. 

Certains d’entre eux, comme le reishi, ont montré des propriétés adaptogènes, ce qui signifie qu’ils aident l’organisme à s’adapter aux facteurs de stress. Ces champignons peuvent soutenir le système nerveux et réduire les symptômes liés au stress, tels que l’anxiété et la tension émotionnelle.

Un autre exemple intéressant est la Crinière de lion, particulièrement connu pour ses récentes études scientifiques dont l’une a montré que sa consommation régulière pourrait être bénéfique pour les fonctions cognitives et aider à réduire les symptômes de la dépression.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que l’amélioration de la santé émotionnelle est un processus individuel qui demande du temps et de la patience. Soyez bienveillant envers vous-même et engagez-vous dans des pratiques qui vous aident à cultiver une santé émotionnelle positive.

Rejoignez la communauté Hifas da Terra

Nouvelles, actualités, recommandations et autres sujets d'intérêt pour la santé.

Références

https://www.institut-sante-emotionnelle.fr/

https://www.catie.ca/fr/hiv-and-emotional-wellness/

https://www.ottawaheart.ca/fr/the-beat/2016/06/24/10-conseils-pour-une-bonne-sant%C3%A9-%C3%A9motionnelle

2 Commentaires sur “Des conseils pour accéder et conserver son bien-être émotionnel

  1. Pingback: Les bienfaits du lâcher prise : comment trouver la paix intérieure grâce au lâcher prise ? - Sophie Roux

  2. Pingback: Atteindre le bien-être émotionnel en 5 Étapes - Amélioration De Soi

Commentaires désactivés